Chez Sonia, observations sur mon temps... et dans mon espace aussi

Remarques, observations à propos de ce que j'observe, de ma vie, de ce qui m'entoure, de mes expériences, à travers mes lunettes de Française devenue marocaine...

mercredi, février 22, 2006

L'Egypte, ou de l'art d'utiliser la main d'oeuvre, toute la main d'oeuvre, rien que la main d'oeuvre

Mon bureau est au 7e etage d'une tour qui compte 2 ascenseurs. Chacun des ascenseurs dispose d'un "groom" qui est la pour appuyer sur les boutons des etages. Vous pourriez croire que c'est le summum du luxe, mais non, c'est normal, dans les ascenseurs "publics". Il y a ca dans les centres commerciaux et autres immeubles de bureaux.

Ce matin, je vais pour la premiere fois au Caire dans une banque, et imaginez-vous, il y avait une personne, apparemment responsable de la securite (au vu de l'uniforme), mais aussi en charge d'appuyer sur la machine qui donne des tickets numerotes, pour faire la queue. Non, ce n'est pas de la prevenance, ou une attention excessive destinee a un possible client avec un gros compte en banque, c'est normal, c'est dans toutes les agences bancaires, et pour tous les clients (avoir un compte bancaire en Egypte est deja signe d'un certain niveau de vie!, comme au Maroc en somme).

Puis je suis accueillie par le directeur d'agence. Operation: ouverture de compte bancaire, avec tout le tralala: la carte, le cheque, consultation des mouvements sur Internet, etc... Eh bien, figurez-vous qu'une personne etait pour la remplir tous les papiers pour moi! Et ce n'est pas pour une question de formulaires en arabe, ils etaient bilingues. En France, je dois tout remplir toute seule, comme une grande!

Ou encore, mon immeuble. Il y a 5 personnes qui y travaillent! D'abord, les 3 gars de la securite, qui se relaient en 3x8. Leur job, c'est clairement la securite, verifier qui entre et qui sort de l'immeuble (vive les RG!). Apres, il y a le bawab. La verite, je ne sais pas trop a quoi il sert. J'imagine que c'est l'equivalent du concierge francais, ou du guardien marocain. Il lave les voitures des habitants de l'immeuble, moyennant pourboire, certainement. Et enfin, il y a une cinquieme personne, un homme qui vit la avec son fils. Je ne sais pas trop aussi ce qu'il fait: regulierement (pas assez a mon gout ;-)), je le trouve en train de passer la serpillere du hall d'entree. Bref, une repartition des taches bien segmentee! Pourtant, la Caire est une ville tres safe, et encore plus le quartier ou j'habite. Clairement, il y a moyen de faire tout ca avec moins de monde!

Il est clair que c'est un signe de pays en voie de developpement (PVD), cet usage extensif de la main d'oeuvre. D'abord, c'est une maniere de couvrir le taux de chomage endemique. Tiens, cela me fait penser que je ne connais pas le taux de chomage de l'Egypte. Je dois me renseigner. Moi, je le percois en plus comme un signe evident d'une productivite reduite, a l'echelle du pays: plus d'hommes (et de femmes) pour faire une quantite d'actions qui peuvent etre realisees par moins de main d'oeuvre. Et puis, mine de rien, cela engendre une forme d'assistanat: des gens autour de vous pour faire les actions les plus elementaires... Apres, cela vous donne de mauvaises habitudes, des habitudes de PVD! ;-) Cela a ses avantages, a titre individuel, on devient mfchach (gate) mais bon, je trouve cela dommage, et pour moi (je peux devenir assistee et trouver difficile la readaptation en France), et pour ces gens-la (quel metier que d'appuyer sur des boutons!) Enfin, le plus dur a accepter, c'est que generalement, ce genre de fonctionnement tres segmente se fonde sur une vision tres hierarchique de l'organisation, et ces gens, qui effectuent ces taches "sans valeur" sont consideres au bas de l'echelle, et cela ne correspond pas toujours a notre belle egalite des hommes occidentale (a laquelle je crois dur comme fer!).

Voila, c'etait quelques petites reflexions locales...

1 commentaires:

  • À 24 février, 2006 12:13 , Anonymous Hicham Cairo a dit...

    Tu as oublié les types qui te rangent les sacs dans les Metro ...

    Même si tu le fais toi même, il te devance de suite et s'empresse de mettre les produits rapidement dans les sacs.

    Parfois, ils sont deux ...

     

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil